Passer au contenu

Mandat et rôles

Qu’est-ce que la Commission des débats des chefs?

Notre mandat fondamental à la Commission des débats des chefs comporte deux volets. D’abord, organiser deux débats des chefs pour les élections générales fédérales de 2019, soit un dans chaque langue officielle. Deuxièmement, présenter au Parlement, à la suite des débats de 2019, un rapport faisant état des conclusions, des leçons tirées et des recommandations.

Nous aspirons à faire des débats un élément plus prévisible, plus fiable et plus stable des campagnes électorales fédérales. Nous voulons des débats de chefs ouverts et transparents qui joignent un large éventail de Canadiens et de Canadiennes.

À ce jour, nous avons consulté près de 40 experts en la matière sur des questions telles que l’accessibilité, l’inclusion, l’engagement civique, le format des débats et les normes journalistiques.

Nous avons rencontré les principaux partis politiques et organismes du milieu des médias afin d’assurer une relation saine, symbiotique et stable à mesure que nous progressons dans notre processus de planification.

Nous avons lancé une demande de propositions (DP) pour un « producteur de débats », un organisme (ou un groupe d’organismes) qui organisera, produira, répartira les débats en français et en anglais, et qui en fera la promotion. La DP devrait prendre fin le 30 mai, et nous espérons pouvoir annoncer qui sera le producteur des débats à la mi-juin.

Nous travaillerons maintenant, conformément à notre mandat, à déterminer l’admissibilité des chefs de parti quant à leur participation aux débats fédéraux.

Mission

Organiser deux débats des chefs en prévision des élections générales fédérales de 2019 – un dans chaque langue officielle.

Mandat

  • Mettre sur pied un conseil consultatif et en sélectionner les sept membres;
  • Conclure un contrat pour la production des débats;
  • Veiller à la diffusion large et gratuite des débats;
  • Veiller à ce que les débats touchent le plus grand nombre possible de Canadiens, y compris ceux vivant dans les régions éloignées, dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire et vivant avec un handicap;
  • Entrer en contact avec les partis politiques et veiller à l’application juste et transparente des critères de participation aux débats;
  • Établir un contact avec la population canadienne pour les renseigner sur les débats;
  • Veiller à ce que les débats se déroulent selon des normes journalistiques élevées;
  • À la suite des élections générales de 2019 et au plus tard le 31 mars 2020, présenter un rapport au Parlement qui fait état des conclusions, des leçons retenues et de recommandations, afin d’éclairer la création législative éventuelle d’une commission des débats « créée pour durer ».

Valeurs

Nos activités et nos décisions sont guidées par la poursuite de l’intérêt public et s’inspirent des principes d’indépendance, d’impartialité, de transparence, de crédibilité, de citoyenneté démocratique, d’éducation civique, d’inclusion et d’efficacité sur le plan des coûts. Nous encourageons la participation et l’engagement de tous les Canadiens.

Date de modification : 29 juillet 2019